KaZeo
Fermer
  Créer son blog KaZeo Vendredi 1 août 2014   St Alphonse  
Univers féerique
 

puce Sommaire des articles de cette rubrique

   

puceLa fée déchue : Teugghia, Fausseroles

Seuls les dieux et la reine des Fées ont le droit de déchoir une Fée et de la bannir.

Plusieurs fautes peuvent faire qu'elles soient ainsi déchues. Pratique de la magie noire, commettre un crime, ou alors tomber amoureuse d'un mortel et lui révéler les précieux secrets qui mettraient en péril les Bienheureux domaines.

Certaines Fées sont ainsi victimes d'injustices, mais la plupart méritent leur bannissement.

La Fée déchue est bannie par les siens et également par les hommes.

Teugghia

Teugghia est l'une des Fées déchues les plus connues. Tapie au fond d'une caverne, elle est vouée au mal, entourée de ses orchons, ces enfants velus et méchants qu'elle envoie voler dans les hameux avoisinants.  On finit par en venir à bout grâce à une vieille femme qui conseilla de donner à ces mendiants d'orchons deux pains dans lesquels on avait mis du fenouil. Lorsque la Fée les vit morts, elle sentit le fenouil et comprit qu'ils avaient été empoisonnés par cette herbe sainte.

Elle alla pleurer son chagrin aux autre Teugghia de la montagne qui disparurent toutes du jour au lendemain.

La Fausserole

La Fausserole à été chassée pour sa perversité. Elle est bien plus intelligente que la plupart de ses consoeurs. Sous une apparence douce, vêtue de blanc et de jupon, elle arrive au village, loue une maison qu'elle astique avec conviction. Elle rend service au gens âgés, invitent les femmes les plus distinguées au thé, et passe ainsi aux yeux de tous pour la plus gentille et la plus sage.

Une jeune femme si douce devait, selon les villageois, trouver un mari honnête et travailleur. Ils lui en trouvèrent un qui ne fit malheureusement pas long feu. Elle le tua. La Fausserole tue ses époux. Puis, en veuve éplorée, elle quitte le village, afin de fuire les lieux de son malheur et part pour un autre village.

Une fois, l'une d'elles fut démasquée. Elle avait trouvé pour mari un homme grand et fort, mais analphabète. Sur le registre de mariage, lorsqu'il dut signer, à la place de son nom, il traça une croix rouge. A la vue de la Sainte Croix, la fausserole poussa des hurlements terribles et disparut par la fenêtre.

[ Ajouter un commentaire | 0 commentaire(s) | Imprimer cet article ]